26 juil. 2017

Le Ventre de Paris 🌻🌻🌻🌻🌻


Auteur(s) : Émile Zola
Saga : Les Rougon-Macquart
Genre : Classique
Edition : Bibebook (ebook) - 2016
Nombres de pages : 385


La Quatrième :

C'est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart.
Après " la course aux millions " décrite dans la Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, s'est évadé du bagne de Cayenne après 7 ans d'épreuves.
Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lisa Macquart fait prospérer l'opulente charcuterie Quenu Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ? Car si l'Empire a su procurer au " ventre boutiquier, au ventre de l'honnête moyenne,... le consentement large et solide de la bête broyant le foin au râtelier ", il n'a guère contenté les affamés.
 

Qu'est-ce-que j'en pense ? 

Et voici le tour du troisième opus des Rougon-Macquart 😃 !

Depuis le début de mon challenge personnel de lire cette œuvre,  je peux clairement dire que pour le moment (sans compter ceux qui m'ont rendue amoureuse de Zola) Le ventre de Paris est mon préféré ! Et d'ailleurs depuis La Curée ce challenge est devenu une aventure commune avec des Instagrammeuses super cools 😘.

Les descriptions des Halles m'ont complètement subjuguée. Grâce à elles, je sentais les odeurs (bonnes comme mauvaises), la pression de la foule, je voyais les couleurs, les formes, bref j'étais complètement immergée dans ce Paris commercial. Cela m'a vraiment permis de profiter de ma lecture et de pouvoir également me concentrer sur les différents personnages, qui étaient, il me semble plus nombreux que dans les deux premiers livres. 
En parlant de personnages, j'ai vraiment apprécié le personnage principal, Florent, bien que des fois, j'avoue que je l'aurais bien secoué pour qu'il ouvre les yeux 👿 !
En ce qui concerne les membres de la famille Rougon-Macquart présents dans cette histoire je les ai trouvés plus agréables que la plupart de ceux déjà croisés dans les deux premiers. Lisa, même si elle a quand même un penchant manipulateur, reste correcte, elle ne tombe pas complètement dans la mesquinerie et l'avarice, et Claude est un artiste rêveur qui se laisse porter par la vie, loin de l'image qu'on se fait des Rougon-Macquart de Plassans.

De plus, la critique de l'Empire m'a tenue en haleine tout comme les différents complots qu'on retrouve dans l'histoire qu'il soient d'ordre politique ou prenant leur source dans le commérage. La jalousie et la curiosité dans ce livre prend un place importante et il est tellement intéressant de voir comment une petite rivalité peut évoluer de façon complètement disproportionnée.

Je suis pressée de voir ce que donnera La Conquête de Plassans et bien entendu, je vous tiendrai au courant 😉.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire